Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 05:49

Il n’avait pas de doigts

C’était des rayons de soleil

Quand il ouvrait sa main

C’était le soleil qui se levait

 

Il n’avait pas de jambes

C’était des arbres qui n’en finissaient plus

Quand il se levait

Il touchait le ciel

 

 

Il n’avait pas de pieds

C’était des nuages

Quand il marchait

Il ne laissait pas de trace

 

 

 

Il n’avait pas de bras

C’était des bouts de ciel

Quand il embrassait

Il enlaçait le monde

 

Il n’avait pas d’yeux

C’était des étoiles

Quand il les ouvrait

Il illuminait la terre

 

Il n’avait pas de bouche

C’était la lune

Quand il souriait

Il émerveillait les enfants

 

Il n’avait pas de nez

C’était un bouquet de fleurs

Quand il éternuait

Il embaumait les planètes

 

Il n’avait pas de cheveux

C’était une voie lactée

Quand il tournait la tête

C’était une pluie de lumière

 

Il n’avait pas de cœur

C’était une boule de feu

Quand il aimait

Il faisait brûler de joie….

301. Evasion…
301. Evasion…
Repost 0
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 06:29

 

 

 

 

 

 

 

Au moins une fois par semaine je reçois des mails avec la pub ci-dessous !!!!

Comment connaissent-ils le problème de ma douche et de sa marche dangereuse pour moi. Au jour d’aujourd’hui c’est le point mort, la marche est toujours là m’obligeant à jouer à la marelle non à l’horizontal mais à la verticale !

Pour plus d’information lire les numéros 1 – 34 – 95 ….

Je ne sais pas si ces publicistes devinent l’humour qu’ils ont envers moi avec leur pub. Chapeau ! Super !

DOUCHE AVANT - APRES QU'ILS DISAIENT ....DOUCHE AVANT - APRES QU'ILS DISAIENT ....

DOUCHE AVANT - APRES QU'ILS DISAIENT ....

300. Et si la pub douche devenait enfin réalité !
Repost 0
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 06:38

 

On dit que les boiteux BOITENT


 

S'il n'y avait que les boiteux qui boitaient

 

 

La terre tournerait rond

 


Mais la terre Boite


C'est évident !

 


Elle a besoin de PROTHESE


Pour ne pas finir en fauteuil Roulant

 

 

Poussée n'IMPORTE Où ....   

 

par n'importe QUI….

299. Ça boîte. (dédicacé à monsieur Trump)
299. Ça boîte. (dédicacé à monsieur Trump)
Repost 0
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 14:22

Plusieurs personnes se plaignent : attente 6 mois voire même un an pour un rendez-vous au centre anti douleur de Valenciennes.

 

(le nombre de médocs est proportionnel à l'impéritie du toubib ou du spécialiste qui tente de réduire la douleur !)

 

 

 

 

 

Incroyable ! à se demander si l'attente imposée ne cache pas une impossibilité de ne pouvoir être à la hauteur de la promesse énoncée par le nom de ces centres. Centre anti douleur !

Les gens souffrent encore plus parce qu’on leur dit un lieu qui les fait rêver mais ils doivent avoir la patience des patients ; c’est la douloureuse double peine : celle de souffrir dans leur corps et celle de souffrir dans leur esprit alléché par l’annonce pleine d’espoir pour eux, à savoir la disparition de leur douleur à condition de souffrir encore plusieurs mois.

Temps d’attente à rallonge, comment être patient lorsqu’on souffre sur son fauteuil (je pense à quelqu’un de précis) et on lui dit : souffrez ! souffrez ! vous verrez comme ce sera bon lorsque vous ne souffrirez plus ! Malheureusement le temps d’attente est signe de l’impuissance du ‘spécialiste’, sinon pourquoi faire attendre ? par masochisme ?

Qui donc a eu l’idée d’inventer cette expression impossible : centre anti douleur ?

Oui, expression impossible et se pose une autre question : que vaut-il mieux ? Que les patients rêvent d’un passage dans un lieu plein de promesse ou qu’ils aillent de fait dans ce lieu qui anéantira leur rêve parce que la douleur sera encore là après ?

La médecine n’est pas modeste ! Elle fait des promesses qu’elle ne peut tenir. A la rigueur qu’elle annonce modestement un centre d’atténuation de la douleur.

298. L’anti douleur ça fait mal !
Repost 0
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 20:05

« Dis papa, comment tout cela finira un jour ?

Ça me fait peur ces grands qui jouent les sourds.

Il semble que la haine

Soit inscrite dans nos gènes.

Quartiers, villes, pays,

Continents. Partout la Paix est haïe.

L’homme est un guerrier,

On ne peut s’y fier.

Il rêve de guerre,

De ne croiser que le fer.

Celui qui n’a pas la même religion

Doit être éliminé, tel un pion ;

Celui qui n’a pas les mêmes idées

Ne finira jamais ridé !

 

J’ai vu à la télé fondre des glaciers.

J’ai écrit dans mon cahier :

‘Les océans vont déborder

Si les pôles sont dénudés.’

J’ai entendu aussi que se réchauffait la terre,

Alors on va rôtir comme au four le verre !

Et cesa forêts qu’on fait disparaître,

Ça va étouffer tout ce qui veut naître…

Lorsque je respire les pots d’échappement,

Mes poumons sont arrachés carrément !

Déjà l’air et les océans

Ne sont guère accueillants,

Les uns se révoltent, l’autre se raréfie,

Tsunamis et raz de marée s’amplifient,

Manque d’oxygène et d’air pur.

Respirer la vie est de plus en plus dur.

Et puis je pleure en voyant des enfants perdus

Dans les ruines de leurs maisons tordues ;

Les bombes font œuvre de mort,

Détruisent les villes, entassent les corps.

Dis, papa, qu’en penses-tu

De notre avenir qu’on tue ? »

 

« Tu as raison mon fils,

C’est leur fin que les hommes tissent.

Il faut laisser vivre son rythme à la terre

Si on ne veut pas qu’elle s’enterre

Dans un trou noir,

Eternel soir.

Les hommes devraient profiter de leurs différences,

Profiter de cette chance,

Pour rendre la vie variée et possible,

Eternelle comme promis par le Dieu de la bible.

Protéger notre environnement

Ne devrait pas être le mot d’un moment.

Vivre ensemble dans une paix juste et harmonieuse

Ne devrait pas durer le temps d’une prière pieuse.

Alors seulement naîtrait une fête heureuse,

Nature et homme partageraient une vie généreuse. »

 

« Dis, papa, tu crois qu’on y arrivera ? »

 

« Si l’estime envers la nature et l’homme est

Journalière,

Prioritaire

Sans frontière. »

« There will be an answer, let it be »

297. Dis papa….
cerf volant

cerf volant

Repost 0
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 06:06

J’ai rencontré plusieurs personnes qui avaient un coup de blues au sujet de leurs relations avec la MDPH (Maison Des Personnes Handicapées). J’ai déjà parlé de cette grande maison mais en parler ne résout pas les problèmes…

Les personnes rencontrées m’ont partagé leur blues et du coup ils m’ont mis dans la même ambiance qu’eux pour la même raison et pour d’autres aussi.

Nous ne savons plus que faire, nous parlons, nous parlons…. nous ne sommes pas écoutés.

Plutôt que de blablater, je préfère raconter ce qui se passe concrètement.

J’ai fait un courrier à la MDPH pour qu’elle sache comment sont reçues leurs façons de travailler. Voici ce courrier :

 

« Bonjour,

Je voudrai vous faire part de plusieurs réactions d'usagers suite à l'accueil et au suivi de leurs dossiers.

Ce sont des courriers dans lesquels a été oublié l'insertion de réponse (!) ou :

  • des réponses 'à tiroir' qui font faire des tas de démarches aux usagers et qui sont alors entrainés dans un tourbillon qui peut durer plusieurs mois sans avancée de leurs demandes,
  • des réponses du genre: 'vous n'avez pas de chance' quand une erreur est faite par la MDPH,

etc.

Je ne comprends pas ces genres de difficultés qui donnent l'impression aux usagers qu'on se moque d'eux. Certains dont la décision est pour une durée d'un an ou même deux ans, disent qu'à peine ils ont terminé les démarches qu'on leur fait faire pour un dossier, ils doivent faire un nouveau dossier pour la continuité de leurs droits.

Peut-être pourrions-nous en parler ensemble et éviter que des usagers ne fassent des dépressions par fatigue et désespérance ! »

 

Une autre cause de mon blues :

Le handicap sensoriel est l’objet de beaucoup moins d’attention que le handicap moteur. Pour ce dernier, des efforts réels sont faits pour que les personnes puissent se déplacer dans la rue, aller dans des lieux sympas ou visiter des monuments, des expositions, profiter des derniers films, aller au théâtre etc.

Par contre le handicap sensoriel, plus particulièrement la surdité, il est laissé de côté et même souvent moqué.

C’est ainsi que participant à des réunions régulières dans des lieux divers, je demande, là où les réunions se passent dans de grandes salles, que soit installée une sono.

Réponse : bof (ou baffle !)

Du coup j’ai bien envie de démissionner de tout puisque, inutile que je participe car la plupart du temps je ne sais même pas de quoi il est question…

296. Coup de blues.
Repost 0
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 06:04
Repost 0
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 11:44
Repost 0
lelièvre
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 07:17

J’ai mis deux petites étiquettes sur ma boite aux lettres. L’une pour dire que nos forêts sont plus importantes que le prix du vin rouge même en promotion. La seconde pour demander de laisser de la place pour le courrier que le facteur veut mettre dans la boite.

Et bien je suis au regret d’apprendre à nos chers hommes politiques que leurs papiers ne sont que de la pub.

Depuis que j’ai mis ces papiers sur ma boite pour la défense des forêts et celle du travail du facteur, je n’ai plus jamais les infos de la mairie ni les journaux zofficiels de Valenciennes métropole et de la région des Hauts de France…

Le dernier exemple est un papier de la mairie proposant un plan de circulation dans la ville après la fermeture de l’un des trois ponts qui permettent d’enjamber le canal de l’Escaut…. Lui aussi (le papier) est relégué au rang de vulgaire pub…. Je n'y ai donc pas droit.

La distribution de ces informations est confiée aux boites privées distributrices de pub et donc ces infos sont insérées et perdues au milieu des paquets de pub vantant les produits des super ou autres marchés, les voyances madame Y, les produits de beauté qui nous transforment en statue grecque, le passage du camion et ses outils de bricolage pour transformer votre maison en château filloniste etc.

Pour informer les citoyens il faut savoir y mettre le prix ; mettre par exemple du mousseux au lieu de champagne lors des cérémonies zofficiels et le tour est joué : payer pour nous informer devient possible !

295. Info-pub.
Pont Villars à Valenciennes

Pont Villars à Valenciennes

Repost 0
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 06:13

Une amie non-voyante a dû aller à la CAF de Valenciennes. Elle était bien sûr accompagnée de son chien.

Elle n’a pas franchie la porte que quelqu’un l’aborde presque avec rudesse en regardant le chien. Bien sûr, l’amie non voyante …ne voit pas (logique) la direction du regard de l’individu et pense qu’elle va être invitée à dire son problème. Mais le bonhomme la retient d’un bras et lui demande si elle a droit à ce chien qui l’accompagne.

« Montrez-moi votre carte » réclame-t-il.

« Bonjour monsieur, merci pour votre accueil. Sans doute voyez-vous que je ne vois pas et je ne dois pas être la seule de mon état à rendre visite dans cette maison, vous savez donc que ce chien est mon compagnon, un chien d’aveugle comme vous dites. Il suffit de vous pencher pour lire cette carte sur le harnais de mon chien »

Elle aurait aussi pu ajouter :

« Peut-être êtes-vous trop petit pour lire sur le harnais »

Le plan Vigipirate prend vraiment de drôles d’allures !

Et ce n’est pas la première fois que cela arrive dans cette CAF.

Fais gaffe à la CAF !

Déjà que nous n’y allons pas de gaieté de cœur, si en plus il faut justifier sa non-voyance et rappeler sans cesse les petits droits que nous avons ! 

Ce gardien du temple ferait mieux de guider et de renseigner celles et ceux qui sont obligés de visiter cette maison, à ce moment-là au moins, il justifierait dignement son salaire.

 

Repost 0