Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 03:08

Sous l’ancien gouvernement le tiers payant n’était plus versé par le patient au médecin mais l’était directement par la Sécu.

A peine élus, les nombreux médecins ont déjà fait plier le nouveau gouvernement ! La ministre de la santé, madame Agnès Buzyn vient de suspendre la loi ancienne pour …. Réfléchir ! (une mise à plat a corrigé la ministre…ouaf, ouaf !) Il semble qu’il va y avoir aussi réflexion pour la reconnaissance de la pénibilité au travail, il est vrai que les nouveaux députés ne savent pas ce qu’est le travail pénible.

Revenons à nos moutons. Les médecins se plaignent de la paperasserie supplémentaire. En quoi ? tout se fait par la carte vitale. C’est le maintien du tiers payant qui fait des papiers supplémentaires pour le patient !

Une phrase rigolote de la fédération des médecins de France : ‘il n’est pas question que les médecins se transforment en banquiers pour tenter de récupérer leurs honoraires’. Tentation ou tentative ? et puis récupérer notre argent le plus vite possible, n’est-ce pas la façon de faire du banquier ?

Et les médecins de se réjouir et de féliciter la ministre « Nous remercions la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, d’avoir entendu l’opposition ferme et résolue des médecins libéraux à un tiers payant généralisé pour tous et pour tout » (Confédération des syndicats médicaux français) Ils vont lui décerner un stéthoscope d’honneur qu’elle pourra se mettre autour du cou comme une corde tirée par les vrais patrons du ministère de la santé !

Autre argument des médecins qui se veulent guérisseur de nos corps et nos esprits : ils craignent que nous n’ayons pas conscience du coût de la santé. Ils nous considèrent donc comme de pauvres cons et eux seraient les protecteurs de nos intelligences sous-développées.

Ont-ils, eux, conscience du trou de la sécu en demandant sans cesse (et en obtenant) l’augmentation du prix d’une consultation ?

Et leur esprit est-il libre lorsqu’ils acceptent sans vergogne des voyages somptueux offerts par les laboratoires (ou industries !) pharmaceutiques.

Le lobby médical a de l’avenir dans l’actuel parlement. ‘Nos’ députés vont avoir l’imagination fertile pour créer des lois qui prennent soin du personnel de la santé (pas n’importe quel personnel si vous voyez ce que je veux dire) et de leur porte-monnaie.

 

304. Coucou le revoilou !
304. Coucou le revoilou !
304. Coucou le revoilou !
304. Coucou le revoilou !

Partager cet article

Repost 0

commentaires