Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 14:21

Bien avant l’écriture, la parole a été le support de la relation entre les êtres humains. Les animaux ont toujours eu le cri, le chant pour correspondre entre eux. Malheur à ceux qui n’entendaient pas, ils restaient enfermés dans leur grotte ou entre quatre murs !

Pourquoi je dis, pardon, j’écris cela…

J'ai décidé de dévoiler un secret qui n'en sera donc plus un ; de tout façon je ne peux plus le cacher.

Je commence à comprendre et même à ressentir les questions et les sentiments de celles et ceux qu'on appelle sourdes et sourds.

En effet si j'entends des mots qu'on me lance, je suis le plus souvent dans l’incapacité de les comprendre. Cela conduit parfois á des jeux de mots bien involontaires ou á des quiproquos rigolos.

Lors des conversations je fais semblant de suivre et de dire oui ou non selon la tête de mon interlocuteur. Je n’ose plus faire répéter le ou la pauvre qui est en face moi et qui parle avec conviction, je tente de lui donner l’impression d’être heureux ou malheureux au hasard d’un mot entendu.

Certains comprenant ce qui se passe tâche de me rassurer et de me persuader que cela crée des situations drôles, car disent-ils, il faut savoir en rire.

C’est vrai qu’il faut avoir de l’humour sur sa propre vie mais ça n’est pas aussi simple que cela !

Ce qui est drôle devient lassant á la fin et je sens cette fatigue qui monte qui monte chez les autres, même chez mes ami(e)s. Les rires du début se transforment en moquerie, en sarcasmes, en engueulades même : je n'ai qu'à écouter bon sang ! et les appareils que je porte, je n’ai qu’à les régler ! (en fait, ce n’est pas moi qui règle)

Alors je me tais, tentant de comprendre ne serait-ce que le sujet de la conversation et de l'échange. En fait je ne suis plus là, je ne suis plus dans le groupe, je ne suis plus du groupe, je ne peux plus participer á rien.

Que faire pour tenter de vivre ce handicap sans doute causé par les bruits de machines-outils et d'une chaudronnerie conjugués et subis pendant des dizaines d'années ?

Lorsque je participe á des réunions (nombreuses) les trois quarts du temps je ne comprends pas ce qui se dit parce que la personne parle bas ou trop fort (résonances insupportables dans les appareils) mais quand la personne parle normalement ou dans un micro bien réglé malgré tout ça, de nombreux mots passent á la trappe…

Mes appareils sont réglés au plus fort si bien que, entendant des talons sur le macadam je pense qu'une jolie femme me double. Je regarde sur le côté avec un sourire inutile car il n'y a personne, je me retourne carrément et la femme est en fait á un bon 50 mètres derrière !

Lorsque chez moi j'enlève les appareils de mes oreilles, ça devient le silence radio ! Plus un bruit de sonnette ou de coups sur la porte ; un voisin est venu s'excuser parce qu'il y avait eu une engueulade une nuit, juste sous ma fenêtre je n'avais rien entendu…. Les sifflements des oiseaux, n'en parlons pas !

Je crois qu'un de ces jours, si je me fais engueuler, si on se moque régulièrement, je prendrai mes clics et mes clacs et j'irai m'enfermer dans ma maison pour un temps illimité, cela dans un premier temps, après on verra, ce sera peut-être la surprise du chef.

J'ai toujours dit même sans être touché par ce handicap et je le redis haut et fort : La surdité est le pire des handicaps parce qu'il est incompris, moqué et qu'il exclue complètement de la société ; nous devenons rien, nous sommes tant transparents que même celles et ceux qui ont 10 á chaque œil ne nous voient pas.

« Je n’entends pas donc je ne suis pas »

Présents ou absents c’est quifquif mon zami.

289. Qu’est-ce que tu dis ?
289. Qu’est-ce que tu dis ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Louisiane Copin 08/04/2017 10:24

René, tu changes tes appareils pour d'autres plus modernes ; je sais que tu vas me répondre qu'il faut en avoir les moyens car la sécurité "insociale" rembourse trés peu comme pour les lunettes qui ne sont pourtant pas un luxe.

roger catherine 31/03/2017 18:57

excuse mes fautes ! hi!hi!

roger catherine 31/03/2017 18:56

J'aime ton sourire René quand je te parle ! et quand on s'aime pas besoin de mots on parle avec le cœur ! tu as de la joie au cœur continue d'en faire profiter les autres j'ai une amie qui devient sourde également;et si on pourrait apprendre le langage des signes ensemble l important c'est de rester "groupir" bises